Le symbolisme des couleurs: LE BLANC

Publié le par Astrella



BLANC


Le blanc est dans l’atmosphère la somme des couleurs, car son irisation donne l’arc-en-ciel.

Il est diurne, mais c’est une couleur de passage

* passage du matin à l’Est avec l’aube
* passage du soir à l’Ouest avec le couchant.

Le blanc du matin monte de la matité à la brillance, le blanc du soir descend de la brillance à la matité, mais les deux sont vides, "suspendus entre absence et présence, entre lune et soleil, entre les deux faces du sacré".
Toute naissance est donc renaissance : c’est le cycle nycthéméral de la vie.

Le blanc est donc couleur de deuil à la cour de France jusqu’à la fin du XVIème siècle.

C’est la couleur de la pureté, donc de la virginité (la mariée est vêtue de blanc), donc aussi de l’innocence (l’enfant que l’on baptise est vêtu de blanc).
De même pour les enterrements, les enfants sont conduits en terre sous un suaire blanc orné de fleurs blanches.
Les religieuses novices sont habillées en blanc.
Cette notion de passage et d’au-delà conduit les prêtres à se vêtir de blanc. Le pape porte des vêtements blancs.
La pureté prend la couleur immaculée : c’est la Vierge de l’immaculée Conception vêtue de blanc.
Jésus apparaît aux disciples vêtu de blanc.

Le blanc est aussi le secret correspondant à la lumière intérieure chez les Soufis, se rattachant au for intérieur de l’être représenté par Moïse.

Le blanc représente aussi la sagesse, il s’identifie avec la lumière intérieure dans beaucoup de religions.

L’opposition au rouge définit l’homme dans sa dualité terrestre et céleste.

Par contre le combat avec le Nord explique les frontières "éthérées".

Sous cet aspect il peut être maléfique et inconsistant (voter blanc), mais la plupart du temps il signifie heureux et candide (candida = blanc) ; un candidat est donc par définition (?) quelqu’un d’heureux et d’immaculé...

Le côté maléfique du blanc est donc relatif au deuil ancien, alors que les animaux blancs étaient réservés aux sacrifices : moutons, taureaux, colombes...
L’éléphant blanc est sacré en Thaïlande et réservé au roi.

Il faut différencier le blanc du blanc-gris lié à la peur (livide) ou du blanc-jaune de la maladie.

Le blanc, couleur de l’innocence et de la pureté, est réputé porter chance.
Naguère les enfants royaux étaient habillés de blanc pendant leur petite enfance (jusqu’à 7 ans).

Publié dans Symbolisme

Commenter cet article